Maladie de Parkinson: description et perspective rééducation

FORMATION
Date: Jeu 15 Mar 2018 09:00

Lieu: hôtel Campanile, 31 rue M. Flandin, 69003 LYON

Descriptif

La maladie de Parkinson est une affection chronique, lentement évolutive, d'origine le plus souvent inconnue, qui est considérée comme la deuxième maladie neurodégénérative la plus fréquente en France, après la maladie d'Alzheimer. Elle se caractérise par une triade « tremblement, bradykinésie, rigidité » liée principalement à la dégénérescence de la voie dopaminergique nigro-striée. Cette triade (en particulier la rigidité et l’akinésie) a une influence précoce sur l’écriture.Les signes dits axiaux consistent en troubles de la marche, freezing, dysarthrie, dysphagie, troubles cognitifs (atteinte des fonctions exécutives) et sont plus tardifs. Plus précisément, une étude anatomo-clinique a montré que la dysarthrie apparait en moyenne après 84 mois d’évolution de la maladie de Parkinson tandis que la dysphagie est présente après 130 mois [1]. Les troubles de la parole et de la déglutition associés aux troubles de la marche et de l’équilibre dominent le tableau clinique aux stades tardifs de la maladie.

Sur un plan médicamenteux, les traitements antiparkinsoniens n’ont pas d’impact cliniquement significatif sur les troubles de la parole et de la déglutition [2], de même que la stimulation cérébrale profonde notamment en termes d’intelligibilité [3]. La prise en charge rééducative et réadaptative fait partie intégrante du traitement de la maladie de Parkinson. Elle est multidisciplinaire et concerne la kinésithérapie, l’ergothérapie, la psychomotricité et l’orthophonie. Pour l’HAS (2000), la rééducation doit occuper une place majeure dans la vie de la personne atteint de la maladie de Parkinson. Puech déplorait que seulement 3 à 29% des patients bénéficient d’un tel type de prise en charge [4]. En 2009, l’étude Cecap montrait que 75% des patients bénéficiaient de rééducation en kinésithérapie, alors que seulement 27% étaient suivis en orthophonie [5]. Pour notre part, nous observons que les patients adressés en rééducation orthophonique le sont souvent encore trop tard, au stade  avancé, alors que les troubles concernant la communication (dysarthrie, hypomimie, dysgraphie, altérations des fonctions exécutives) et la déglutition sont déjà présents depuis longtemps.

Objectifs pédagogiques

  • Décrire les aspects spécifiques et les signes cliniques de la maladie de Parkinson
  • Évoquer les syndromes apparentés
  • Proposer un bilan orthophonique précis à l’aide d’outils spécifiques
  • Analyser les différents types de prises en charge
  • Observer et écouter des patients
  • Mettre en œuvre les éléments théoriques étudiés les deux premiers jours
  • Analyser les prises en soins effectuées entre les deux parties de la formation

Modalités pratiques

Animé par : Claire GENTIL, orthophoniste, musicothérapeute

Dates : jeudi 15 et vendredi 16 mars, vendredi 16 novembre 2018

Durée : 21 heures

Horaires : 9h00 – 12h30 / 14h – 17h30

Lieu : Hôtel Campanile, 31 Rue Maurice Flandin 69003 LYON

Nombre de participants : 21

Droits d’inscription, à verser avec le retour du contrat de formation :

Prise en charge personnelle : 480€

Prise en charge dans le cadre du DPC pour 2 jours: 420€ de dépôt de garantie. La 3e journée est à la charge du participant : 160€

Moyens Pédagogiques

- power point

- supports écrits

- vidéos

- travaux pratiques

- mises en situation

- études de cas

Programme détaillé

Jour 1 

Matin

Rappels théoriques : épidémiologie, étiologie, signes moteurs, signes axiaux, signes neuro-végétatifs, signes psychiques, évolution

Maladie de Parkinson et syndromes apparentés : Paralysie Supranucléaire Progressive (PSP), Atrophie Multi-Systématisée (AMS), Dégénérescence Cortico-Basale (DCB), Maladie à Corps de Lewy (MCL)

Conséquences sur la communication, témoignages de patients

 

Après-midi

Le bilan orthophonique  et ses outils spécifiques :

Dysarthrie (voix, prosodie, dysarthrie)

Dysgraphie

Communication non verbale (gestes et mimiques)

Langage et fonctions exécutives 

Jour 2 

Matin

La prise en charge de la dysarthrie : techniques « classiques » (respiration, relaxation, apports de la voix chantée…), LSVT (histoire, objectifs, description), avantage et inconvénients des techniques

Le travail en groupe : spécificités et objectifs

Etudes de cas partagées

 Après-midi

La prise en charge de la dysgraphie : application d’une méthode de rééducation intensive

La prise en charge de la communication non verbale

La prise en charge du langage

Etudes de cas partagées

Projet thérapeutique à mettre en œuvre avant le jour 3

Jour 3 

Matin

De la théorie à la pratique : apports de la formation

Travail à partir d’études de cas envoyées à l’avance par les participants : le bilan, le projet thérapeutique, la prise en soins individuelle

Quels outils pour quels objectifs ?

Après-midi

Etudes de cas : mises en situation

Simulations

Création et partage de matériel

Objectifs de prises en soin à venir

Conclusion de la formation

Travail à partir d’études de cas et d’enregistrements

CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGER LE PROGRAMME

CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGER LE BULLETIN D'INSCRIPTION

 

 

Toutes les Dates


  • Ven 16 Nov 2018 09:00
  • Ven 16 Mar 2018 09:00
  • Jeu 15 Mar 2018 09:00